125e anniversaire de l'église

 

Un 125e anniversaire à Saint-Joachim

 

MONTRÉAL – La rentrée pastorale a été soulignée en grand à la paroisse Saint-Joachim,le 12 septembre dernier. La paroisse située aux abords du lac Saint-Louis, à Pointe-Claire, célébrait le 125e anniversaire de son église – plus précisément, le 125e de sa quatrième église.

La première église, érigée en 1713, est rapidement remplacée par une deuxième, en 1746. Lorsque le besoin d’un bâtiment mieux construit se fait sentir, la paroisse fait appel à l’architecte Victor Bourgeau, en 1858, qui en dresse les plans. Les travaux commencent en 1868 et sont presque terminés en avril 1881 lorsque, malchance, un incendie se déclare dans la deuxième église et vient détruire la nouvelle.

La construction de la quatrième église (une réplique de la troisième) débute en 1881 et prend fin en 1885. 125 ans plus tard, elle témoigne non seulement de la présence constante d’une communauté chrétienne dans ce quartier, mais aussi de la persévérance des générations de baptisés, qui à travers le temps, ont cherché à se donner un lieu de rassemblement et de célébration, pour être un signe de Dieu au milieu de leur voisinage.

Les paroissiens rassemblés le 12 septembre soulignaient aussi l’arrivée d’un nouveau pasteur, l’abbé Alain Roy. Après sept ans aux services diocésains comme directeur de la pastorale liturgique, l’abbé Roy retrouve les joies et défis du ministère paroissial.

 

Un membre des Chevaliers de colomb prend charge du barbecue, organisé pour souligner la rentrée pastorale à la paroisse Saint-Joachim. (Photos : DI MATTEO)


L'église Saint-Joachim, située aux abords du lac Saint-Louis, a 125 ans.

 

 


Le nouveau curé, M. l'abbé Alain Roy, entouré d'enfants pour la prière du Notre Père.

 

 

Lors de la messe, le curé a dévoilé une plaque de marbre en mémoire des défunts enterrés dans la troisième église. Leurs restes ont été translatés dans le cimetière de la paroisse. La plaque est posée sur le mur ouest extérieur de l’église.

Les festivités se sont poursuivies en après-midi, grâce à l’organisation d’un pique-nique sur le terrain derrière l’église. Blés d’inde, hot-dogs, vin et gâteau étaient au menu pour le plaisir des nombreuses jeunes familles, paroissiens et gens du quartier.

 2010 est aussi l’année du 300e anniversaire du moulin à vent de Pointe-Claire – le plus vieux de l’île de Montréal après celui construit à Senneville en 1686. Il est situé sur le terrain des religieuses de la Congrégation de Notre-Dame, à côté de la paroisse Saint- Joachim, qui célèbrera elle aussi son 300e en 2013.

Sabrina Di Matteo

 

Photos du 125e...

 

 

© 2010 Paroisse St-Joachim de Pointe-Claire :: Propulsé par usineb.com